IGE – Institut de Géosciences de l’Environnement

 

 RÉSIDENCE 
Résidence artistique à l'IGE – Campus de Saint-Martin d’Hères, Isère – de septembre 2019 à octobre 2020

Résidence artistique à l’IGE — Institut de Géosciences et de l’Environnement (OSUG) — Université Grenoble-Alpes

Souhaitant créer de nouvelles formes artistiques sur le thème du changement climatique, les 4 artistes associés du Collectif un Euro ne fait pas le Printemps se sont rapprochés de l'IGE, qui regroupe divers métiers liés au climat : hydrologues, climatologues, météorologues, glaciologues, spécialistes de l’atmosphère et de la qualité de l’air, sociologues et anthropologues.

Ils ont été présents plusieurs semaines pour des entretiens, des ateliers d’écriture menés avec les chercheurs, un "Plus Long Poème", la présentation du spectacle "Docteur H vie et mort des crêpes", des séances de contes.

Les chercheurs ont aussi souhaité monter leur propre spectacle : nous les avons donc accompagnés dans les "Clairières de l’Autre", qui permettront la mise en forme artistique et déambulatoire d’une parole singulière et poétique sur le changement climatique.

Au cours de ces semaines de partage, nos approches, scientifiques et artistiques se complètent et s’associent, toujours dans le but de se renforcer mutuellement et de sortir une ou plusieurs créations artistiques qui pourront tourner ensuite, afin de trouver une compréhension sensible de la matière scientifique.

La résidence se terminera courant 2021 avec, comme point d’orgue, des représentations artistiques : "La Clairière de l’Autre" et "2222" lors d’un congrès national autour du thème : territoires et changements climatiques, adaptation/atténuation.

Résidence artistique à l’IGE — Institut de Géosciences et de l’Environnement (OSUG) — Université Grenoble-Alpes

Résidence Un euro ne fait pas le printemps à l'Institut de Géosciences de l’Environnement

Souhaitant créer de nouvelles formes artistiques sur le thème du changement climatique, les 4 artistes associés du Collectif un Euro ne fait pas le Printemps se sont rapprochés de l'IGE, qui regroupe divers métiers liés au climat : hydrologues, climatologues, météorologues, glaciologues, spécialistes de l’atmosphère et de la qualité de l’air, sociologues et anthropologues.

Ils ont été présents plusieurs semaines pour des entretiens, des ateliers d’écriture menés avec les chercheurs, un "Plus Long Poème", la présentation du spectacle "Docteur H vie et mort des crêpes", des séances de contes.

Les chercheurs ont aussi souhaité monter leur propre spectacle : nous les avons donc accompagnés dans les "Clairières de l’Autre", qui permettront la mise en forme artistique et déambulatoire d’une parole singulière et poétique sur le changement climatique.

Au cours de ces semaines de partage, nos approches, scientifiques et artistiques se complètent et s’associent, toujours dans le but de se renforcer mutuellement et de sortir une ou plusieurs créations artistiques qui pourront tourner ensuite, afin de trouver une compréhension sensible de la matière scientifique.

La résidence se terminera courant 2021 avec, comme point d’orgue, des représentations artistiques : "La Clairière de l’Autre" et "2222" lors d’un congrès national autour du thème : territoires et changements climatiques, adaptation/atténuation.

Les créations issues de cette résidence

2222

Une déambulation prospective qui regarde la civilisation thermo-industrielle des années 2020 et imagine une révolution climatique entraînant un changement de modèle de société – suivi d’un atelier d’écriture d’anticipation : quel sera le monde en 2220 ?

Les clairières de l'autre

Une nouvelle forme de création partagée, où les personnels de l’IGE témoigneront de leurs recherches, de leur réflexion.

Glaciers en vacances

Un spectacle de contes philosophiques et pédagogiques sur le thème des glaciers, qui a été tourné dans le massif de l’Oisans à l’été 2020.

Partenaires : communauté de communes de l’Oisans, conseil départemental, offices du tourisme, Parc National des Ecrins

un spectacle poétique

Déambulation Un euro dans le cadre de sa résidence à l'IGE – Institut Géosciences Environnement

De cette collaboration très fructueuse, instructive et joyeuse naîtront probablement encore d’autres chantiers artistiques et pédagogiques — on vous tiendra informés via le Koikonfait.

Les créations issues de cette résidence

2222

Une déambulation prospective qui regarde la civilisation thermo-industrielle des années 2020 et imagine une révolution climatique entraînant un changement de modèle de société – suivi d’un atelier d’écriture d’anticipation : quel sera le monde en 2220 ?

Les clairières de l'autre

Une nouvelle forme de création partagée, où les personnels de l’IGE témoigneront de leurs recherches, de leur réflexion.

Glaciers en vacances

Un spectacle de contes philosophiques et pédagogiques sur le thème des glaciers, qui a été tourné dans le massif de l’Oisans à l’été 2020.
Partenaires : communauté de communes de l’Oisans, conseil départemental, offices du tourisme, Parc National des Ecrins

un spectacle poétique

De cette collaboration très fructueuse, instructive et joyeuse naîtront probablement encore d’autres chantiers artistiques et pédagogiques — on vous tiendra informés via le Koikonfait.

Résidence Un euro à l'IGE – Institut de Géosciences de l’Environnement, spectacle Heiko Buchholz
Résidence Un euro à l'IGE – Institut de Géosciences de l’Environnement, Laurence Druon conte
Résidence Un euro à l'IGE, Institut Géosciences Environnement, atelier d'écriture
Résidence Un euro à l'IGE – Institut Géosciences Environnement, déambulation
Partenaires : Département Isère, Ville de Grenoble, SFR Création, Université Grenoble Alpes, IGE-OSUG